Neige incertaine

Publié le par Pervenche

 

Si le poème est blanc de neige je veux vous faire rêver des couleurs chaudes de l'été et pourtant ces photos datent d'un peu plus d'une semaine, avant que la neige ne commence à tomber et tout recouvrir d'un blanc manteau.

 

 

 

DSCN0956.JPG

 

DSCN0962.JPG

 

 

Neige incertaine 

 

 

Dans l'interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Comme les nuées
Flottent gris les chênes
Des forêts prochaines
Parmi les buées.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la Lune.

Corneille poussive
Et vous, les loups maigres,
Par ces bises aigres
Quoi donc vous arrive?

Dans l'interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable

 

 

(P. Verlaine)

 

 

 

DSCN0960.JPG

Publié dans poèmes-photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B





Tout en douceur, à toi aussi Jally ..


Bizzzzzzzz



Répondre
P


Merci Ray, ce sera vraiment tout en douceur devant l'ordinateur, bisous bisous



C


les photos des fleurs sont superbes ! de jolies couleurs en effet qui réchauffent ! quand on voit aujourdh'ui comment c'est tout blanc !


gros bisous à bientot



Répondre
A


de trés jolies photos


bonne soirée



Répondre
B


Ahhh ça les soucis !....


Ils persistent et durent ...


Ici froid avec un beau soleil,


J'espère que tu vas bien Jaly ?


 





 


Bizzzzz)



Répondre
C


Coucou Jaly..sous la neige pendant plusieurs jours...la douceur est de retour mais le ciel est gris..pas trop de temps en ce moment je ne t'oublie pas dans la froidure de ton pays,je t'imagine
marchant dans le froid et la neige..


Le temps me manque pour être plus présente,la fin d'année qui me demande beaucoup de préparations et puis je crois que j'ai perdu un peu de vitalité..


Prens soin de toi et au plus vite je reviens te faire une visite..


Gros bisous.



Répondre